Le candidat du PS pour 2007 sera donc une candidate. Les militants socialistes l’ont plebiscitée à environ 60% des suffrages.

Ce score évitera les ricanements sur les divisions internes au PS (désormais la droite paraît plus divisée) et donne à la compagne du premier secrétaire une légitimité qui va lui être utile dans les semaines et dans les mois qui viennent.

Une femme a donc, pour la première fois en France, une chance de conquérir l’Elysée.

Faut voir le bon côté des choses.

Publicités