Procrastinant volontiers la préparation de mon cours de maths de ce soir, sur lequel j’ai déjà embouti, par trois fois, mon pauvre petit cerveau endolori, je me suis laissé embarquer dans l’explication de quelques paradoxes logiques et/ou mathématiques du type Si un menteur prononce la phrase « Je mens » que devez-vous en déduire ? ou, dans le même genre, Si un barbier se vante de ne raser que les hommes qui ne se rasent pas eux-mêmes, qui rase le barbier ? (je suis d’accord, celle-là n’est pas fascinante).

Et, du coup, je suis tombé sur quelques énigmes marrantes, et notamment celle que voilà.

***

Tous les jours, un facteur apporte le courrier à un père de 3 filles.

Le père pour engager la discussion lui dit que le produit des âges de ses filles vaut 36 et que la somme est égale au numéro de la maison d’en face.

Le facteur regarde le numéro de la maison d’en face, hésite, réfléchit un bon moment et dit :

Il me manque une indication.

Le père ajoute alors :

C’est exact, j’ai oublié de vous dire que l’aînée est blonde.

Le facteur donne alors immédiatement l’âge des 3 filles.

Quels sont donc ces âges ?

***

Maintenant, je vais sortir dans la rue pour augmenter la probabilité que la phrase « les non-corbeaux sont non-noirs » soit vraie, tout en sachant que si je restais chez moi cette phrase serait d’autant plus juste.

De quoi devenir chèvre (enfin, ça dépend du légionnaire, bien sûr).

Publicités