« Grâce » à l’affaire Clearstream on voit beaucoup Devedjian à la télé en ce moment.

Moi je verrai bien sa tête dans le dictionnaire à côté de « tête à claques » mais le moins qu’on puisse dire c’est qu’il est bon.

Je veux dire comme orateur, hein. Il n’a pas son pareil pour faire fermer leur gueule à quelques « journalistes » qui ne peuvent pas s’empêcher de sous-entendre des conneries (genre Alévèque ou Beigbeder), il a réponse à tout et il revient toujours sur les faits. Rien que les faits.

Et ça m’inquiète parce que pour être honnête, je pourrais m’habituer à un Sarkozy président (après Chirac, on n ‘est plus à ça près, hein) mais Devedjian premier ministre de Sarkozy…

…beurkkk.

Publicités