Bonjour Madame/Monsieur,

Je suis adjoint administratif actuellement affecté à la Direction du Travail de la Réunion et je souhaite m'établir/revenir à Nantes/Lyon/Paris or j'ai vu sur la note des résidences offertes par le SRH 1C que vous aviez un ou plusieurs postes vacants pouvez-vous m'en dire plus ?

(Tout ceci ponctué de "Vous m'entendez ? Oui allô ? Oui je sais les lignes ne sont pas bonnes…")

Réponse n°1 : Ah oui mais la personne n'est pas là.

Réponse n°2 (tous les cas) : Un instant je vous passe le bon poste

Réponse n°3 (ma préférée) : Oui, que voulez vous savoir ?

Réponse n°4 (surréaliste à Nantes) : Ah oui vous n'êtes pas dans le bon service mais je peux vous aider j'ai eu les avis de vacances de poste (30 minutes de conversation, elle a pas beaucoup de boulot, cette brave dame mais elle est serviable au moins et du coup j'ai eu l'officiel et l'officieux ce qui est encore mieux).

Réponse n°5 (gentille follasse à Paris) : Ah bah non, je ne peux pas vous renseigner mais le mieux pour vous c'est de demander votre mutation, vous verrez les postes ensuite… (ben voyons..)

Résultat :

1 poste vacant (pas d'infos) à la DRASS d'Ile de France (Paris)

1 poste vacant (pas d'infos) à la DDASS du Rhône (Lyon)

2 postes vacants à la Maison du Handicap du Rhône (Lyon)

1 poste vacant à l'INTEFP de Marcy l'Etoile (la madame elle est pas là, je ne sais pas où est le poste)

4 postes vacants (on croit rêver) à la DDTEFP de Loire-Atlantique (Nantes) : 3 postes de secrétariat (beurk) et un poste à la Main d'Oeuvre Etrangère, déjà préempté par un indigène (dommage, ça m'aurait tenté, ça).

1 poste vacant à la DRTEFP des Pays-de-la-Loire (Nantes) : on ne sais pas trop où, je pense qu'un nouveau à l'informatique ne ferait pas de mal, mais le Directeur y veut pas.

Pas moins de 10 postes me tendent les bras, dont 5 à Nantes et probablement aucun sur l'informatique… une bonne nouvelle contre une mauvaise en somme.

Vu que j'ai déjà ravalé mon orgueil et preparé mon chèque, je n'attend plus que quelques conseils (genre "motif de la demande", un détail) de la part de mon syndicat préféré et hop ! c'est dans la boîte (réponse le 20 ou 27 juin, ça dépend des interlocuteurs).

Publicités