212.000 chikungunyés, et moi, et moi, et moi !

– Bonjour M. Marisa, vous venez pour la première fois, n’est ce pas ?

– Oui.

– Et vous venez pour quoi ?

– Rechute de chikungunya

– Bien, je vais vous examiner.

Quelques minutes plus tard.

– Bien, vous faites tous les symptômes du chik mais tout en version allégée apparemment, vous avez de la chance mais du coup vous devez faire attention à vous écouter.

Vous savez, la rechute arrive toujours si les symptômes ne sont pas allés jusqu’au bout. Vous devez « le » faire une bonne fois afin que ça n’arrive plus.

– Ah, d’accord. Et je peux prendre quoi comme traitement ?
– Déjà deux jours d’arrêt maladie et je vais vous prescrire de l’efferalgan et des vitamines.

***

On a beau savoir que les médecins sont un peu mal à l’aise avec le chik, voir un médecin, apparemment bien informé, vous prescrire de l’efferalgan et des vitamines, ça surprend ! Pourquoi pas de l’eau sucrée finalement ?

Publicités