– Alors Monsieur Maridza, que puis-je pour vous ?

– Ben voila, ça fait trois jours que j’ai mal à la gorge, des douleurs abdominales intenses mais très passagères, des vertiges, un début d’otite et des gros coups de barre. Et depuis hier j’ai des courbatures et je suis légèrement fiévreux.

– Mon Dieu, je vous inscris tout de suite en liste d’attente pour l’hôpital de St Benoît.

– Chouette ! Je vais être hospitalisé quand ?

– Ben , en moyenne l’attente est de 3 mois en ce moment.

– Ah ok, ben j’espère que je serai encore malade alors.

– Oui, moi aussi. Je vais vous faire une prescription pour un déménagement aux frais du ministère de l’Outre-mer et vous prendrez ceci matin midi et soir.

– Ah et c’est quoi ?

– De l’eau sucrée.

– Et ça va me faire du bien ?

– Bien sûr ! Elle a été bénite par Saint-Expédit.

– Ah ben je vous remercie, docteur, je me sens déjà mieux.

– Evitez de le dire trop fort, s’il vous plaît. J’ai d’autres patients…

– Pardon, pardon. Je vais avoir une visite de Baroin, alors ?

– Ca m’étonnerait. Vous n’avez pas de boutons, vos pieds et vos poignets n’ont pas doublé de volume, vous n’êtes pas très télégénique pour RFO…

– Ouais, c’est vrai. Je vous dois combien ?

***

Enfin bon, en vrai je ne sais pas du tout ce que j’ai…

Tout ce que je sais c’est que je n’ai jamais eu ce genre de symptômes… alors j’espère que c’est le « chik » parce que vous admettrez que « J’étais à la Réunion au moment de l’épidémie de chikungunya » c’est pas mal mais si on peut y ajouter « et je l’ai chopé, je vous raconte pas la galère » ça vous en jette vachement plus au cours d’une soirée, non ?

Publicités