…et je ne l’ai pas encore chopé.

Aujourd’hui le JIR titre « Vigilance cyclonique », comme vous pouvez le constater ici

Ce qui veut dire qu’on est censé se prendre un cyclone dans plus de 24h, car l’article récapitule les trois stades d’alertes cycloniques (que je ne retiens jamais).

Le JIR nous explique également que si les fortes pluies de ce week-end ont été dissipées aussi vite ce matin (alors que la température reste basse – enfin bon tout est relatif) c’est justement parce qu’elles ont été aspirées par un futur cyclone qui s’est créé non loin de la Réunion.

En même temps le JIR en profite pour nous indiquer que la fable qu’il nous a contée depuis un mois, c’est à dire qu’un cyclone nous débarrassera « vitement » des moustiques, était bien une fable et que, finalement, la situation épidémique se tassera pendant quelques jours, pour reprendre de plus belle à cause des eaux qui vont se coincer par çi par là et des larves d’Aedes qui vont y proliférer dans la joie.

Il faut préciser aussi que le JIR n’a pas hesité à titrer « Le Déluge » ce week-end pour des pluies qui étaient certes fortes (mais qui n’ont même pas duré les 4 jours admis par la convention collective des pluies tropicales) mais qui n’ont pas deplacé Noé pour autant.

Mais le JIR n’hésite jamais à faire des titres racoleurs, des photos de cadavres en « une » et de colporter les ladilafé qui lui permettront de « rentrer dans ses frais ». Donc au final ça amuse mais pour la rigueur journalistique des fois on a comme un sérieux doute…

Bref, si le JIR le dit c’est que c’est vrai, on va avoir un cyclone qui ne va pas nous débarrasser des moustiques mais on a une journée (au moins) pour faire sécher les fameux draps qui dégoulinent encore aux fenêtres… Et ça c’est le paradis.

Publicités