Je viens de tomber sur le communiqué de presse de l’Opus Dei au sujet du film Da Vinci Code plus connu en France sous le nom de Da Vinci Code car il semble que les traducteurs soient en grêve depuis quelques années mais passons…
Le voici
Que l’Opus Dei en profite pour faire une opération (un rien hypocrite) de charme, à la limite c’est son problème, qu’elle se réveille au moment de la sortie du film alors que le bouquin n’était pas vraiment passé inaperçu (20 millions d’exemplaires vendus, il semblerait que seule la Bible ait fait mieux) c’est déjà un peu suspect, qu’elle appelle à faire des dons à ses bonnes oeuvres en Afrique c’est franchement deplacé mais bon au moins des gens en profiteront, mais ce que je trouve très bête c’est de dire que l’Opus Dei n’est pas présentée sous son meilleur jour.

D’abord si le but était de faire de la communication, l’Opus Dei ferait bien de ne pas trop compter sur les écrivains dont ce n’est pas le travail et lesquels, s’il vont trop loin, peuvent toujours se faire traîner devant les tribunaux pour diffamation.

Ensuite, lorsqu’on a lu (ou écouté dans mon cas) le bouquin on ne comprend plus trop bien ce qui choque l’Opus Dei qui n’est pas directement mise en cause dans l’intrigue (bien mince au demeurant), encore moins pour ce qui concerne ses membres réels.

Enfin, le bouquin, qui (sans spoiler) présente une théorie invalidant la religion catholique actuelle en contestant la veracité de ses textes, montre clairement que, quelle que soit la position qu’on prend sur ce qui est vrai ou faux dans la Bible, on ne peut avancer aucune preuve. Donc qu’on fait appel à notre intime conviction dans tous les cas.
Ce qui me gène aussi c’est la référence au contexte actuel, donc celui des caricatures de Mahomet, pour jouer « ceux avec lesquels il est possible de discuter ».

Au nom de quoi ? D’une supposée proximité culturelle ?

D’une envie subite de faire un bras de fer (pas trop risqué) avec Hollywood histoire de montrer qu’on « fait son petit effet » en réussissant à modifier une histoire que décidemment beaucoup de monde connaît ? Ou en jouant les gentils papas moralisateurs si on n’y arrive pas ?
Enfin bon dans tous les cas l’Opus Dei se fait mousser gratis, ils devraient remercier Dan Brown et Ron Howard.

P.S. Ron Howard, ce serait pas un anagramme de Dan Brown, si on transforme le « h » en « n », ce qui est sa forme première dans l’alphabet paneuropéen ? Il y a surement du Saint-Graal et du féminin sacré là dedans (« oh Robeurte, vous êtes geniaaal »).

Publicités